Hoppa yfir valmynd

La Littérature islandaise en abrégé

La Littérature islandaise en abrégé

Les sagas constituent le patrimoine culturel le plus important de l'Islande. Ces récits en prose, réalistes et profanes, écrits - souvent anonymement - dans le vernaculaire des XIIe et XIIIe siècles, sont le seul apport original des pays nordiques à la littérature mondiale. Remarquables par leur style et par leur approche du sujet, elles racontent la vie quotidienne des Islandais au Xe et XIe siècles. Snorri Sturluson (1179-1241) écrivit l'histoire des rois de Norvège dans son Heimskringla (globe terrestre) et l' Edda en Prose .

Les poèmes héroïques et mythologiques rassemblés sous le nom d' Edda poétique sont les seules sources existantes des croyances, de la cosmogonie et de l'aspect général des peuples germaniques à l'époque pré-chrétienne. Ces eddas sont à ranger parmi les grandes épopées littéraires mondiales.

La littérature en Islande connaît une période de sommeil entre la fin du XIIIe siècle et le XIXe siècle, à l'exception d'une brève période au XVIIe dominé par le psalmiste Hallgrimur Pétursson (1614-1674), grâce à la révolution culturelle que fut la Réforme luthérienne.

Le romantisme, coïncidant avec le mouvement du réveil national, au XIXe siècle, fournit une lignée de poètes qui chantèrent le passé glorieux de la "république", la beauté du paysage, enrichirent la langue et manifestèrent espoir et optimisme, dont le plus aimé d'entre eux fut Jonas Hallgrimsson (1807-1845). La tradition poétique du XIXe siècle n'avait pas encore disparue que Steinn Steinarr (1908-1958) et ses disciples introduisirent une vision poétique radicalement différente, plus libre dans la forme, plus subtile et intériorisée. La génération des poètes atomiques accentue encore cette tendance.

Le renouveau du roman vers le milieu du XIXe siècle est dû à Jon Thoroddsen (1819-1868). Le XXe siècle n'est pas en reste avec quantité d'auteurs importants, dont au premier chef le prix Nobel Halldor Laxness (1902-1998) et Thorbergur Thordarson (1889-1974). Au début du XXe siècle beaucoup d'auteurs écrivaient en danois, les plus connus étant l'auteur dramatique Johann Sigurjonsson (1880-1919) et le romancier Gunnar Gunnarsson (1889-1974).

L'après-guerre voit l'envol de nouveaux prosateurs. Ceux-ci sont souvent traduits en français et ont été invités en France, notamment en 1996 au Festival Les Boréales de Normandie consacré cette année-là à l'Islande. A cette occasion Torfi Tulinius (La Matière du Nord : Sagas légendaires et fiction dans la littérature islandaise en prose du XIIIe siècle, Presses de l'Université Paris-Sorbonne (Voix Germaniques), 1995) fit une présentation intitulée "Littérature islandaise : hier, aujourd'hui, et demain ?"

Lectures : Les Sagas islandaises traduites, présentées et annotées par Régis Boyer, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1987 & 1991
Littérature d'Islande, dans EUROPE, revue littéraire, mars 1983
Ecrivains du Danemark, des îles Féroé, d'Islande et de Norvège, trad.Régis Boyer, Denoël (Lettres Nouvelles 4/5, déc 1973-jan 1974, p. 161-212 Les Boréales de Normandie, "d'Islande et d'infini" 1996

Pour en savoir plus

Bibliographie des traductions de l’islandais, conçue comme une base de données visant à recenser les traductions françaises d’œuvres littéraires islandaises, anciennes et modernes, mise à jour et augmentée régulièrement par Hanna Steinunn Thorleifsdottir, Maître de conférences en Langue, Littérature et Civilisation islandaises à l'Université de Caen Normandie.

EN ESPAGNOL :

García Pérez, R. (2012): Gramática del islandés contemporáneo,
CreateSpace Independent Publishing Platform, 456 pgs., ISBN-10:
1480137111, ISBN-13: 978-1480137110.
Diccionario espanol-islandés.  Forlagid, Reykjavik, 2007.
Guia azul, Islandia, Madrid, ed. Gaesa, 2001
La hora del norte, Barcelona, Almoina 1995
El Urogallo, revista literaria y cultural, especial cultura nordica, N°106, marzo 1995, Madrid
El Vikingo afeitado : relatos de escritores nordicos, Madrid, ed. la Torre 1999
Islandia, la isla indomita, Holmfirdur Matthiasdottir & César Barba Villaraza, Barcelona 1997, Huginn & Muginn
Sigurgeir Sigurjonsson : Islandia el pais nordico, Reykjavik, Forlagid 1998
Snorri Sturluson : La Saga de los Ynglingos, trad. & introd. y notas Santiago Ibanez Lluch, coll. Gorgona, ed. Tilde, Valencia 1997
Hijas del frio, relatos de escritoras nordicas (prol. Lourdes Ortiz), ed. la Torre, Madrid 1997
Reflejos en la madrugada, Holmfridur Matthiasdottir, Forlagid, 1999
Antologia de la literature nordica antigua, Ed. Universidad de Salamanca (ed. Pilar Fernandez Alvarez & Teodoro Manrique Anton)
Antologia de poesia nordica (F. Urtiz y J.A. Fernandez Romero), ed. de la Torre, 1995
Poesia antiguo-nordica (trad. L. Lerate), Alianza Editorial, 1993
La isla secreta : un recorrido por Islandia, Xavier Moret, ed. B, Barcelona 2002
Snorri Sturluson : La alucinacion de Gylfi, Madrid, Alianza editorial 1984
- Edda menor, Madrid, Alianza editorial 1984
- Textos mitologicos de la eddas, Madrid, ed. Nacional 1982 (& Madrid, Miraguano 1987)
- Edda mayor, Madrid, Alianza editorial 1986
Sagas islandesas : saga de Odd flechas, saga de Hrolf Kraki, trans. & introd. Santiago Ibanez Lluch, Gredos, Madrid 2003
Sagas islandesas (trad. E. Bernardez), Espasa calpe, 1984
Saga de Hervör, trans. & introd. Mariano Gonzalez Campo, Miraguana ed., Madrid 2003
Saga de Gisli Sursson, Valencia, ed. Tilde 2001
Saga de los volsungos, Madrid, Gredos 1998
La saga de los de Eyr, Valencia, ed. Tilde 2000
Saga de Egill, Madrid, Miraguano 1988
Saga de Egil Skallagrimsson, Madrid, ed. Nacional 1983
La saga de Kormak, Barcelona, Teorema 1985
La Saga de Nial, Madrid, ed. Alfaguara 1986
La Saga de los groenlandeses; la Saga de Eirik el Rojo, Madrid, Siruela 1993
Halldor Laxness : Novelas escogidas (Luz del Mundo & la Campana islandesa), trad. José A. Fernandez Romero & Miguel Chamorro, Madrid, 1962
- Salka Valka, Buenos Aires, editorial sudamericana, 1957
- La base atomica, Madrid, Catedra 1989 (Estacion atomica, Buenos Aires, ed. Platina, 1956)
- Paraiso reclamado, Salvat ed., Madrid, Alianza editorial 1972 (& ed. Destino, Barcelona 1967)
- Gente independiente, Buenos Aires, ed. Sudamericana 1951
Andri Snaer Magnason : La historia del azul, Barcelona, ed. Omega 2001
Arnaldur Indridason: Las Marismas, Barcelona, RBA Libros, S.A. 2006
Hallgrimur Helgason : 101 Reykjavik, Barcelona, RBA Libros, 2001
Havamal : dichos vikingos, Reykjavik, Gudrun 2001
Olafur Johann Olafsson : Camino a casa, Barcelona, RBA Libros 2001
Johann Hjalmarsson : Antologia de poesias, Zaragoza, el Ultimo Parnaso 1998
Kristmann Gudmundsson : Sigmar, Barcelona, Luis de Caralt 1946
- La manana de la vida, " " " 1945
Einar Mar Gudmundsson : Angeles del universo, Madrid, Siruela 1999
Gudbergur Bergsson : Amor duro, Barcelona, Tusquets 1999
- El cisne, Barcelona, Tusquets, 1997
- Tomas Jonsson : bestseller, Madrid, Alfaguara 1990
- Tota y el dedo de papa, Madrid, Alfaguara, 1988
Poesia antigua-nordica (antologia siglos IX-XII), Madrid, Alianza editorial, 1993
Cuentos populares islandeses, Reykjavik, Iceland Review, 2000
Cien anos de cuentos nordicos (E. bernardez), ed. la Torre, 1995
Jon Sveinsson : Dias de sol : aventuras de Nonni en Islandia, Barcelona, Herder, 1955
- Aventuras enlas islas : memorias de Nonni en Zelandia y Fionia, Barcelona, Herder, 1954
- Nonni : aventuras de un jovencito islandés contadas por el mismo, Freiburg/Breisgau, Herder 1925
- Noni y Mani : dos ninos islandeses, Bilbao : Mensajero del corazon de Jesus 1918
Olafur Hansson : Datos sobre Islandia, Reykjavik, Menningarsjodur, 1959
Jóhann Sigurjónsson, Loftur el brujo, Madrid 2005

EN ITALIEN:

Snorri Sturluson : Edda, raconti mitologici dal Mondo del Nord, trad. & intod. Gianna Chiesa Isnardi, Milano, TEA 1997 & Milano, Adelphi 1988 & Firenze, Sansoni 1951
Jonas Kristjansson : Snorri Sturluson, Reykholti, Snorrastofa 1997
Antiche sage islandesi, Torino, Einaudi, 1973
Havamal : i detti dei Vichinghi, Oslo, Göteborg, Reykjavik, Gudrun 1996
Gabrieli Mario : La poesia scaldica norrena, Roma, 1962
La Saga degli Uomini delle Orcadi, a cura di Marcello Meli, Milano, A. Mondadori 1997
La Saga di Gunnlaugr lingua di serpente, Alessandria, ed. dell'orso 1999
La Saga di Egill, Milano, Mondadori 1997 & saga di Egill il monco, Milano, Iperborea 1995
La Saga di Njall, Milano, Mondadori 1997
La Saga di Kormak (Silvia Cosimini), Reykjavik 1996
La Saga di Hervar, Padova, Unipress, 1995
La Saga di Oddr l'arciere, Milano, Iperborea 1993
La Saga di Ragnar, Milano, Iperborea 1993
La Saga dei Volsunghi, Alessandria, ed. dell'orso 1993
La Saga di Gisli, figlio de Surr, Milano, Jaca Book, 1985
La Saga di Grettir, Napoli, Ist. Univ. orientale, Napoli 1983
La Saga di Gautrekr, 2004, ed. Iperborea
La Saga di Hrafnkell, 1997, ed. Iperborea
Laxdaela saga, Milano, Ariele 1995
Il canzoniere Eddico, Milano, Garzanti 1982
Miti e legende del Nord/Vilhelm Gronbech, a cura di Anna Grazia Calabrese (ill. Ernst Hansen), Torino, Einaudi 1996
Sigurgeir Sigurjonsson : Islanda : il caldo paese del nord, Reykjavik, Forlagid 1998
Pall Stefansson : Visioni d'Islanda, scene e sorprese da terra e mare, Reykjavik, Iceland review 1999
Björn Ruriksson : Dal cielo d'Islanda, Seltjarnarnes, Geoscan 1991
Raconti magici islandesi, Milano, Arcana ed. 1988
Metafora della natura : quattro pittori islandesi : una mostra organizzata dalla Galleria Nazionale d'Islandia  1998
Islanda, Graeme Cornwallis, Deanna Swaney (da Islanda, Groenland & Faroe islands), Torino, EDT 1996
Ventura, Fabiano: Icelandscapes - Paesaggi d'Islanda. Macromicro Studio di Fabiano Ventura, 2007
Ambrosoli, Solone : Breve aggio di vocabolario italiano-islandese, Como, 1882
Il primo trattato grammaticale islandese, Bologna, il Mulino, 1975
Dizionario islandese-italiano, Reykjavik 1994
Italiano-islandese dizionario tascabile, Reykjavik 1990
Halldor Laxness :

- Brekkukotsannáll Il concerto dei pesci, trad. Silvia Cosimini, Iperborea 2008

- L'onore della casa, trad. Paola Daziani Robertsson, Iperborea, Milano, 1996
- Le opere, Torino, UTET 1970
- Salka Valka, Verona, Mondadori, 1958
- Romanzi, Milano, frat. Fabbri, Milano 1968
- Gente Independente, 2004, ed. Iperborea
Thor Vilhjalmssson : Il muschio grigio arde, trans. Silvia Cosimini, Iperborea, Milano, 2002
- Cantilena mattutina nell'erba, trad. Paolo Turchi, Iperborea, 2005
- Poesie in Percorsi con fotografie di Icano Bolondi, T&M Associate Editori, 2005
Hrafnhildur Hagalin Gudmundsdottir : Io sono il maestro, trad. Silvia Cosimini, Iperborea, Milano, 2003
Einar Mar Gudmundsson : Orme nel cielo, trad. Fulvio Ferrari, Iperborea, Milano, 2003
- l popolo delle rocce, Milano, Mondadori 2000
- Angeli dell'universo, Milano, Iperborea 1997
Hallgrimur Helgason : 101 Reykjavik, Milano TEA 2003 & Parma, Ugo Guarda ed. 2001
- Il piu grande scrittore d'Islanda, Parma, Ugo Guanda ed. 2002
Andri Snaer Magnason : Il pianeta blu, Milano, 2002
Gudbergur Bergsson : Il cigno, Milano, Saggiatore 2001
Olafur Johann Olafsson : Il viaggio di ritorno, Milano, Corbaccio 2001
Svava Jakobsdottir : Tutto in ordine : racconti, Firenze, casa editrice le lettere 1999
Kristmann Gudmundsson : e la vita continua, Ghilda del Libro 1946
- Il matino della vita, Milano, Mondadori, 1935
- Il convegno, Milano 1930
Jon Sveinsson : Su le orme del bandito, Venezia 1926
- Nonni e Manni, Venezia 1923
- Racconti Popolari E Fiabe Islandesi, Milano 2004
Arnaldur Indridason : La signora in verde, Parma, Ugo Guanda ed. 2006
Gudrun Eva Minervudottir:Il circo dell'arte e del dolore, trans. Silvia Cosimini, Scritturapura, Asti 2007.

Prix Nobel de Littérature en 1955

Halldor Gudjonsson est né à Reykjavik le 23 avril 1902. Trois ans plus tard, son père déménage à Mosfellsbaer au lieu-dit Laxnes (Pointe du Saumon) sur la route de Reykjavik à Thingvellir.

Quand Laxness avait 17 ans, au lieu de passer son diplôme de fin d'études au Lycée de Reykjavik, il écrit son premier roman «L'Enfant de la Nature », suivi par des nouvelles. Il convient de noter qu'à l'époque l'écriture, malgré la longue tradition littéraire islandaise, ne pouvait être considérée comme gagne-pain, et les jeunes écrivains allaient faire carrière au Danemark ou en Norvège. Celle de Laxness fut brillante. Dès 1925 l'enfant terrible des lettres islandaises se fait remarquer par ses articles controversés et la hardiesse de son style. Il voyage également beaucoup aux Etats-Unis, en Russie, en Europe, et après une brève conversion au catholicisme, il retourne en Islande pour se consacrer à l'écriture. Il pratique tous les genres, roman, essai, théâtre, poésie, nouvelle, et, influencé par l'avant-garde française, il a beaucoup puisé, entre autres, dans le dadaïsme, le surréalisme, chez 

Freud, Nietzsche, Strindberg (Kvaedakver en 1930, Le Grand Tisserand de Cachemire en 1927). Malgré ces emprunts, il est le seul Islandais à avoir créé une vrai oeuvre littéraire dans sa propre langue et il a remis à l'honneur l'art narratif islandais qui faisait la fierté du pays. Ce qu'on peut appeler sa deuxième période est plus idéologique et elle est particulièrement féconde (Salka Valka en 1931, Gens Indépendants en 1935, Lumière du Monde 1935-40, La Cloche d'Islande 1943-46, Station Atomique en 1948, et La Saga des Fiers-à-Bras en 1952). La troisième période est plus philosophique et introvertie (Le Paradis Retrouvé, 1960).

A son oeuvre abondante, d'une grande qualité littéraire et intellectuelle, il faut ajouter son travail journalistique et ses traductions de Candide, de L'Adieu aux Armes de Hemingway et du Livre de la Route attribué à Lao-Tseu.

Prix Nobel de Littérature en 1955.

Laxness est mort en 1998.

La maison de Halldor Laxness - Gljúfrasteinn - Musée sur Laxness

Ci-dessous la liste des ouvrages traduits en français. Laxness était un maître de sa langue et maniait l'ironie et l'ambiguïté avec habileté, de ce fait certaines nuances n'apparaissent pas en traduction:

  • Salka Valka, petite fille d'Islande - Paris 1939 , Gallimard, trad. André Jolivet,
  • Le Hareng (p. 1068-1080) - Paris 1955, Nouvelle Revue Française 1.12.1955,
    3e. année, N°36, trad. Bertil Galland
  • La Berceuse vendue (drame en 4 actes, 6 tableaux) - Paris 1956, Europe, nov.-déc.
    1956, N°135-180, trad. Jean Graulier
  • Station Atomique - Paris 1957, Les Editeurs Réunis, trad. Jacqueline Joly et Paris 1991, Editions Messidor, trad. Jacqueline Le Bras (i.e. Joly)
  • Le Paradis Retrouvé - Paris 1966, Gallimard, trad. de l'anglais René Hilleret et Paris 1990, Aubier-Unesco
  • La Saga des Fiers-à-Bras - Aix-en-Provence 1979, Pandora, trad. Régis Boyer
  • La Cloche d'Islande - Paris 1979, Aubier-Montaigne, trad. Régis Boyer et Paris 1991, GF-Flammarion
  • Ua - chrétiens du glacier - Arles 1988, Actes Sud, trad. Régis Boyer
  • Lumière du Monde - Paris 1989, Aubier-Unesco, trad. Régis Boyer
  • Gens Indépendants Paris, Fayard 2004 trad. Régis Boyer
  • Extraits de La Cloche d'Islande, Lumière du Monde, Lettre à Régis Boyer dans Littérature d'Islande, trad. Régis Boyer, Messidor/Temps Actuels (Europe, 647), 1983
  • Lumière du Monde, Le Palais du pays d'été, La Maison du scalde, La Beauté du Ciel - Paris 1989, Aubier-Unesco, trad. Régis Boyer
  • Matin d'Hiver dans Des Pas sur la Neige, Le Serpent à Plumes (14, hiver 1991-92), 1991, p. 13-18
  • et dans Le Monde 11.2.1998 l'article de Régis Boyer : Disparition : Halldor Laxness. Un grand romancier de notre temps.

La version anglaise du discours de Laxness lors de la remise du Prix Nobel peut être lue sur le site de l'académie de Suède .

Contact us

Tip / Query
Spam
Please answer in numerics

Veldu tungumál

Veldu tungumál

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Read more