Hoppa yfir valmynd

Délégation permanente de l'Islande auprès de l'OCDE et de l'UNESCO à Paris

L'ambassade est également la délégation permanente de l'Islande auprès de l'OCDE et de l'UNESCO.

L'Islande est membre fondateur de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). En 2013, l'Islande est devenue membre du Comité d'aide au développement (CAD) de l'OCDE. L'organisation a pour objectif d'élaborer des politiques qui favorisent la prospérité, l'égalité, les opportunités et le bien-être pour tous. L'Islande, grâce à sa Délégation permanente à Paris et les ministères et institutions en Islande, participe activement aux activités de l'Organisation. Elles incluent notamment, l'établissement de normes internationales fondées sur les faits et la recherche de solutions à divers défis sociaux, économiques et environnementaux.

L'OCDE a été fondée sur la base de l'Organisation européenne de coopération économique (OECE) qui a supervisé le plan Marshall pour la reconstruction de l'Europe après la Seconde Guerre mondiale. L'Islande est l'un des 20 pays qui ont signé la Convention fondatrice de l'OCDE le 14 décembre 1960, s'engageant ainsi à atteindre les objectifs fondamentaux de l'Organisation. La devise de l'OCDE c'est : «de meilleures politiques pour une vie meilleure».

Informations complémentaires:

L’UNESCO a été fondée en 1945 et a son siège à Paris. L’Islande en est devenue membre en 1964. L‘UNESCO est l‘Organisation des Nations unies pour l‘éducation, la science et la culture, et a pour principal objectif le renforcement de la coopération internationale en matière d'éducation, de science, de culture et de médias.

L‘Islande a été élue au Conseil exécutif de l‘UNESCO lors de la Conférence générale de l‘Organisation en novembre 2021, pour la période 2021-2025. L’Islande a par le passé siéger au Conseil exécutif de 1983 à 1987 et de 2001 à 2005.

L‘Islande et l‘UNESCO
Madame Vigdís Finnbogadottir, ancienne présidente de la République d’Islande et ambassadrice de bonne volonté auprès de l’UNESCO depuis 1998, est très active au sein des Nations unies pour les langues, et a présidé pendant deux ans la COMEST (Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologies).

Deux centres de catégorie II, placés sous l‘égide de l‘UNESCO, exercent leurs activités en Islande : le « Centre international Vigdís » pour le multilinguisme et la compréhension interculturelle, et GRÓ, Centre international pour le développement des capacités, la durabilité, et la transformation sociétale. Par ailleurs, l’Islande a signé en 2019 un contrat-cadre, garantissant le financement des projets de développement dans les domaines de l’éducation, de la liberté des médias, et de la sécurité des journalistes.

En 2011, Reykjavík a reçu la dénomination de « ville UNESCO de la Littérature » intégrant ainsi le large réseau des « villes créatives » de l’organisation. Des informations complémentaires sur les sites du patrimoine mondial, les inscriptions à la Mémoire du monde, les Géoparcs, et les Réserves de biosphère, sont consultables sur le site Web de l’UNESCO.

La Commission nationale d‘Islande auprès de l'UNESCO, établie en 1966, a pour mission de conseiller le Gouvernement Islandais et la Délégation auprès de la Conférence générale, au sujet de l’organisation.

La délégation permanente d’Islande auprès de l'UNESCO est rattachée à l’ambassade d’Islande en France. L’ambassadrice d’Islande est co-présidente du Groupe des amis pour l’égalité des genres, conjointement avec le délégué permanent d’Oman. Le groupe encourage et soutient les travaux de l’UNESCO dans le domaine de l’égalité des genres.

L’Islande a ratifié les conventions suivantes :
18.9.1956 : Convention universelle sur le droit d’auteur du 6.9.1952 (Genève, Suisse)
2.12.1977 : Convention relative aux zones humides d’importance internationale particulièrement comme habitat des oiseaux d’eau du 2.2. 1971 (Ramsar, Iran)
11.6.1986 : Protocole portant amendement à la même (Paris 3.12.1982)
18.6.1993 : Protocole portant amendement à la même (Regina, Canada 28.5.1987)
15.3.1994 : Convention internationale sur la protection des artistes interprètes ou exécutants, des producteurs de phonogrammes et des organismes de radiodiffusion
19.12.1995 : Convention concernant la protection du patrimoine mondial culturel et naturel (Paris 16.11.1972)
9.2.2005 : Convention sur les mesures à prendre pour interdire et empêcher l’importation, l’exportation et le transfert de propriétés illicites des biens culturels (Paris 14.11.1970)
5.10.2005 : Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (Paris 17.10.2003)
10.02.2006 : Convention internationale contre le dopage dans le sport (Paris 19.10.2005)
01.02.2007 : Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (Paris 20.10.2005)

L’Islande a signé le :
11.4.1997 : La convention sur la reconnaissance des qualifications relatives à l’enseignement supérieur dans la Région européenne (Lisbonne)
2.7.2004 : L’approbation du site de Thingvellir comme site du Patrimoine mondial
07.07.2008 : L‘approbation du site de Surtsey comme site du Patrimoine mondial
05.07.2019 : L‘approbation du site de Vatnajökull comme site du Patrimoine mondial

Contact us

Tip / Query
Spam
Please answer in numerics

Veldu tungumál

Veldu tungumál

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Read more